Le staphylocoque blanc

Le staphylocoque blanc, scientifiquement appelé Staphylococcus epidermis, est une bactérie considérée comme de simples commensaux de la peau et des muqueuses.






Elle est omniprésente sur notre peau et dans notre organisme et est non pathogène contrairement au staphylocoque doré. Toutefois, elle peut être responsable de certaines maladies et infections nosocomiales, celles qui sont contractées au cours d’une hospitalisation lorsqu’elle ne se trouve pas là où elle devrait être. Elle peut également être à l’origine d’infections iatrogènes liées à un traitement médical ou à un médicament.

Caractéristiques






12959Le staphylocoque blanc est une bactérie invisible à l’œil nu qui se présente comme l’indique son nom sous forme de grappe de raisin. Contrairement à son cousin le staphylocoque doré, il est blanc et parfois sous forme de taches blanc-beige appelées « colonies » lorsqu’il se retrouve en grand nombre. Étant donné qu’il se trouve principalement sur la peau, il se nourrit essentiellement de sébum, le film huileux sécrété naturellement par la peau ou le cuir chevelu.

Infections et symptômes

Lorsque le staphylocoque blanc devient pathogène, il provoque le plus souvent des infections nosocomiales. On citera les ostéomyélites, méningites, pyélonéphrites, endocardites, ou encore les septicémies.

Traitement et prévention

50 à 70 % des souches de staphylocoques blancs isolées en milieu hospitalier résistent souvent aux antibiotiques comme la info1-300x234vancomycine. Pourtant, ce médicament tue en principe les bactéries qui causent l’infection et ce, de manière efficace. Même si jusqu’à ce jour, l’antibiothérapie est le meilleur moyen de lutter contre les staphylocoques, certains médecins envisagent déjà d’utiliser le vaccin. Quoi qu’il en soit, le meilleur moyen pour lutter contre cette bactérie est de prendre des mesures préventives.






Dans les établissements de santé par exemple, il faudra isoler les patients infectés pour éviter que les bactéries ne se propagent. Les visiteurs et professionnels de santé en contact avec le malade devront également se laver et se désinfecter fréquemment les mains notamment avec un savon désinfectant.

savon1Sinon, il est conseillé de se laver fréquemment les mains, de traiter au plus vite une petite lésion inflammatoire purulente, et bien évidemment de se rendre chez son médecin en cas de fièvre.

13 thoughts on “Le staphylocoque blanc

  1. J’ai subi une intervention chirurgicale ,Un Curetage du sinus Après Autopsie mon chirurgien Ma Expliquer Que le staphylocoque blanc Avait colonisé Une partie D os Qui avait Provoquer une infection Osseuse .Il m’a prescrit 6 mois Amoxicilline. Cette bactérie risque t elle de Coloniser Une autre partie De mon corps .Ai je Le risque De contaminer mon entourage J’ai des petits-enfants Et cela reste Une inquiétude permanent .

    Merci de bien vouloir Répondre

  2. J ai subi une pose de prothèse du genoux et trois après j ai ramassé le staphylocoque blanc je ne souhaite pas ça à personne tellement j ai souffert je suis restée deux mois à l hôpital après six semaines l infection ést. Remontée au maximum le chirurgien n à plus attendu il m’a enlevé la prothèse et il ma place une prothèse provisoire avec de l antibiotique pendant sept mois après ça il a enlevé la prothèse provisoire et à replace une prothèse normale sa n’a toujours pas marché je suis allée dans un autre hôpital de nouveau retiré la prothèse et remettre une autre prothèse et voilà sept ans et j ai toujours très mal beaucoup de difficultés à marché beaucoup de kine qui n’a pas servit à grand chose mais moi je suis handicapée pour le restant de mes jours.

  3. les huiles essentiels ne sont pas efficaces pour les infections systémique, en topic, ok c’est bien mais surement pas pour les osteites

  4. Oui mais on peut toujours le faire en complément et non pas à la place du traitement. Attention toutefois à l’interaction huiles essentielles et médicaments, il faut vraiment voir quelqu’un qui s’y connaît.

  5. J’ai déjà souffert de avec cette staphilococcie (urinaire)pendant 3ans mais pas de solution . Je ne sais que faire ?car l’argent que j’avais est terminé parce que suis orphelin du père et de la mère.

  6. je souffre d un osteit au niveau du pied droit regulierement j ai des plais qui se forme la on ma fais un prelevement oseu il on decouvert que j avais un staphylocoque blancs le traitement qui est le plus efficas c la vanco pourquoi on ne me traite pas pas avec cette antibiotique je suis dialyse 3 fois semaine j aimerais savoir

  7. Je dialyse et ma mère a contracter un staphylocoque blanc, elle est en ce moment à l’hôpital et j’ai crainte d’y aller ! !
    Par peur de la contagion par contact ! ! Ma crainte est elle justifier ? ??

  8. En fait je crois que personne ne répondra jamais à ces commentaires. ..
    Alors je souhaite plein de courage à toutes les personnes qui ont des pathologies chroniques quelle qu’elle soit ! ! 😉 et a tous ceux qui attendent des réponses sans jamais s’impatienter! ! ;)-

  9. ma sœur vient d avoir une rupture d anévrisme il y a trois semaines et a eu un drain
    voici que on lui a retire son drain et deux jour après elle se retrouve de nouveau en soin intensif pour un staphylocoque blanc elle est en sédation et a 39.4 de température il n’arrive pas a la faire baisser
    j ai peur , il donne des antibiotique et rien ne fait
    peut-elle en mourir
    je vais la voire depuis trois semaines tous les jours et lui dit que je l aime
    que dois je attendre une guérison ??????

  10. je suis sa grande sœur et suis anéantie
    je l aime temps et j ai pris quelque jours de congé car le boulot et l hôpital m’ épuise
    je voudrais temps que quelqu’un me dise que ça va aller
    milles excuse d’écrire tout cela je garde toujours tout pour moi
    mais aujourd’hui ça me fait du bien de le dire
    merci pour ceux qu ils le lisent

  11. J ai un stafiloquoque blanc, je suis soigné avec de la vanco , à #, doses car pour gérer la vanco il faut faire une prise de sang chaque jour pour connaître la bonne dose,+ ou – à perfuse, pour l instant je touche du bois mais tout se passe pour le mieux. C EST SUR ET CERTAIN J AI UN INFECTIOLOGUE AU TOP NIVEAU ,sans lui j aurais sûrement plus de soucis. J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *