Le staphylocoque aureus

Le plus pathogène des staphylocoques






Le Staphylococcus aureus, le nom scientifique de « staphylococcus doré », est la bactérie du genre staphylocoques la plus fréquemment rencontrée en pathologie humaine et vétérinaire. C’est le principal responsable de nombreuses infections comme les intoxications alimentaires, ou les infections cutanées suppurées c’est-à-dire celles qui contiennent du pus. Dans certains cas extrême, elle peut causer des infections du sang appelées « septicémie ».

Caractéristiques

6c2ec39d84_staphylocoque_DR_01Le Staphylococcus aureus est une bactérie qui se présente sous la forme d’une grappe de raisin, donc associée par groupes en amas ou en chaînes. Elle est immobile et fait environ 1 micromètre de diamètre.





Certaines bactéries peuvent être portées par des personnes saines comme le staphylocoque aureus. Une personne sur deux environ va les porter de façon stable et sans nuire à la santé. Dans ce cas, c’est un germe dit « commensal » qui se retrouve au niveau des fosses nasales.

thermometreEn même temps, c’est un germe dit « thermosensible » et « aéro-anaérobie facultatif », c’est-à-dire qu’il prolifère plus facilement aux températures ambiantes et dans les aliments non placés à l’abri de l’air comme les aliments hachés riches en air, même bien emballés. Dans ce cas, il va causer des maladies assez graves qui vont particulièrement infecter tous les organes du corps humain. Cela peut aller des infections cutanées (furoncles, folliculite, panaris…) jusqu’à des pneumonies, des endocardites…

Le Staphylococcus aureus est donc un pathogène très dangereux à cause de sa capacité à élaborer une toxine, le principal responsable des infections. Il peut se transmettre directement (par contact direct avec une personne infectée) ou indirectement (à partir d’objet ou d’aliments intoxiqués).

Les infections à staphylocoque aureus chez l’homme

  • Les intoxications alimentaires





ulcc3a10Elles sont provoquées par les « entérotoxines », des substances toxiques qui se multiplient dans les aliments. Chez le malade, elles se traduisent par des vomissements répétés et violents, des diarrhées, des nausées, ainsi que des crampes abdominales. Ces symptômes disparaitront toutefois après un à deux jours.

  • Les infections cutanées

Elles sont nombreuses et peuvent prendre plusieurs formes lorsqu’elles sont liées au staphylococcus aureus : abcès mammaires chez les femmes qui allaitent, panaris, folliculites, furoncles, impétigo… Mais en général, elles s’accompagnent d’une production abondante et localisée de pus. C’est ce que l’on appelle des infections cutanées suppuratives et cutanéo-muqueuses.

  • Les infections généralisées

Il s’agit très souvent de la septicémie, une infection grave qui peut être mortelle lorsque ces infections cutanéo-muqueuses se gravite_fievrecompliquent. Dans ce cas, la bactérie entre et se multiplie dans la circulation sanguine puis atteint progressivement les valves cardiaques, les os, les articulations, le rein, ou encore le cerveau.

Le staphylococcus aureus peut également provoquer le choc toxique staphylococcique.

Cela reste rare, mais tout de même mortel. Ce syndrome est provoqué par la diffusion dans l’organisme de la toxine (TSST-1) et/ou des autres entérotoxines. Il se manifeste par une hypotension artérielle, une fièvre de plus de 39 °C, ainsi que des manifestations systémiques entre autres musculaires, rénales, digestives ou encore neurologiques.

Prévention et traitement

pansementsPour éviter d’être infecté par cette bactérie, la meilleure solution est d’adopter de bonnes mesures d’hygiène, car le staphylococcus aureus se transmet par un simple contact manuel. Il est donc conseillé de se laver régulièrement les mains et de garder toutes ses blessures propres et couvertes. Et puisqu’elle se multiplie très rapidement dans le milieu hospitalier, le personnel soignant, les visiteurs et surtout le malade doivent fréquemment se désinfecter les mains et porter des matériels et tenues adaptés selon les cas et les soins.

One thought on “Le staphylocoque aureus

Répondre à KOUEMOU LEOPOLD Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *