Le staphylocoque

Les symptomes






Rappelons-le, le staphylocoque est un germe bactérien qui peut prendre plusieurs formes. Il peut être « commensal » lorsqu’il ne nuit pas à la santé et est porté par des individus sains. Il est également pathologique lorsqu’il est à l’origine de plusieurs maladies parfois graves. Dans ce cas, il se manifeste de différentes manières en fonction de la pathologie : infections cutanées, intoxication alimentaire, septicémie et choc toxique.

Infections cutanées






De manière générale, lorsque les infections cutanées sont liées au staphylocoque, elles se manifestent sous forme de boutons
contenant du pus. Des vésicules, de petites cloques remplies de liquide transparent ou de pus se forment également en plus de croûtes jaunâtres. mycoses-cutaneesTous se placent le plus souvent au niveau de l’aine, des fesses ou sous les bras.

S’il s’agit d’impétigo, une infection cutanée plus fréquente chez les enfants, on verra apparaitre des boutons contenant du pus sur le pourtour de la bouche ou du nez. Dans le cas du panaris, une infection cutanée aiguë sur le dessous ou sur le pourtour de l’ongle des doigts, on ressentira d’abord des douleurs au toucher puis une production de pus. Dans tous les cas, la peau devient rouge, douloureuse et gonfle. Si l’infection s’étend, le malade peut être atteint d’une forte fièvre.

Intoxication alimentaire






Dans le cas d’une intoxication alimentaire, le staphylocoque entraine l’apparition brutale de vomissements ou de nausées, souvent accompagnée de diarrhées. Autres symptômes possibles : les crampes et douleurs abdominales.

Infections dans le sang : septicémie, choc toxique

Lorsque la bactérie provoque la septicémie, une infection du sang, elle se multiplie d’abord dans le flux sanguin puis progressivement dans le cœur ou les poumons, les muscles et les os. Les premiers Mal-de-gorge-Arbre-a-the-Tea-Tree_imageWidth560signes extérieurs seront les frissons et la fièvre. Dans le cas d’un choc toxique, lorsque le staphylocoque doré en particulier affecte le flux sanguin, on verra apparaitre des éruptions cutanées accompagnées de rougeurs. Le malade ressentira également des maux de gorge, de la fatigue, une forte fièvre, et pourra être victime de confusion, de vomissements, ou encore de douleurs musculaires.

5 thoughts on “Le staphylocoque

  1. Si ca peut aider d’autres personne, à propos des infections cutanées régulières :
    Le staphylocoque s’est déclarée, pour mon cas, dans les périodes de grosse fatigue et de stress. Ce sont ces deux facteurs qui ont favorisé l’apparition de furoncles fréquemment pendant 5 ans actuellement. Il suffit que le corps soit faible pour qu’une infection réapparaisse.
    Attention, mon cas est loin d’être un cas général, mais si ca peut aider d’autres personnes à trouver quelques causes.

    1. Bonjour,
      j’ai eu une éruption de boutons rouges sur tous le corps et particulièrement les mains et les pieds. Auparavant, j’ai eu des douleurs d’estomac bizarre, comme si j’avais faim. Je n’est pas eu de vomissements, ni de diarrhée, mais beaucoup de fièvres. je n’est pas pris de médicaments sauf le catalgine pour soulager la fièvre. Cela fait déjà une semaine et les rougeurs commencent à partir. Je pense que ce qui m’est arrivé est suite à un yaourt qui doit être infecté. Serait il possible que j’ai eu une intoxication alimentaire ?
      Merci pour vos éclaircissements et vos conseils.

    2. Bonjour, j’ai la maladie de crohn et pour ma part les staph chez moi se développent également quand j’ai un gros stress, une contrariété ou que je suis fatiguée… Dans ces cas la il se déclare dans la minute qui suit

  2. Ca me rassure de lire ça !
    Ostéite chronique à la main , 5 opérations et malgré les antibios en perfusions à répétitions , je rechute encore ….
    J’y ai pensé a différents moments que le stress et fatigue pouvaient » jouer « avec une infection au niveau de la cicatrice infectée j’ai même demandé aux « médecins » des infections, leur réponse non, ils savent rien et ont aucune explication, hier j’ai vu les deux professeurs qui me suivent chirurgien et infectiologue ou subit hier un gros stress tellement il a été plus que dégueulasse le professeur de chirurgie et ce matin paf je me suis levée une fois de plus avec la cicatrice enflammée, en juin pareil un gros mais très gros stress et pareil une très grosse infection au niveau du picc line …
    Merci en tout cas de vos témoignages car je suis rassurée si je peux dire

Répondre à Cecile Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *